Formation Continue|Actualités|T. : 450 437-8999

L'espace Seica

RESTEZ
INFORMÉ

au sujet
de votre santé buccodentaire

4 questions sur le cancer de la bouche


Le dépistage du cancer de la bouche chez le dentiste

En plus de détecter la carie et ses complications, les infections des gencives, les abcès dentaires ou les problèmes orthodontiques, votre dentiste est en mesure d’identifier les signes de présence du cancer de la bouche. Voici quelques informations au sujet de cette maladie pour mieux en comprendre la nature, les manifestations et les facteurs de risque.

 

Que qualifie-t-on de cancer de la bouche ?

Selon la Société canadienne du cancer, il s’agit d’un cancer qui prend naissance dans les cellules de la cavité buccale. Il se manifeste généralement sous la forme d’une tumeur maligne qui se forme dans la bouche, principalement sur ses muqueuses et tissus mous (lèvres, gencives, parois des joues, de la langue, du palais, de la gorge, etc.). Par sa nature et ses facteurs de risque, il est plus susceptible d’affecter les adultes de plus de 40 ans, surtout les forts consommateurs de tabac.

 

Quelles sont les principales manifestations de la maladie ?

Bien qu’asymptomatique lors de ses phases précoces, le cancer de la bouche peut se manifester, au cours de son développement, de diverses manières :

  • Par l’apparition d’une excroissance au niveau de la bouche, des lèvres ou de la gorge ;
  • Lorsqu’une bosse se forme dans le cou ou sous la mâchoire et qu’elle ne résorbe pas par elle-même, ou qu’elle réapparaît constamment (ganglions) ;
  • Par une plaie ou une lésion qui se manifeste sur les lèvres et qui met un temps anormal à guérir (deux semaines et plus) ;
  • Lorsque des taches blanchâtres ou rougeâtres apparaissent sur les lèvres ou la langue ;
  • Si une douleur à la gorge est ressentie et qu’elle s’accompagne d’un changement dans la voix (tonalité plus haute ou plus basse, intonations différentes, voix qui « craque ») ;
  • Lorsque vous ressentez une douleur persistante et gênante en mangeant, mastiquant et avalant les aliments et les boissons ;
  • Par des saignements fréquents aux niveaux des lèvres, de la langue.

 

Quels sont les facteurs de risque de la maladie ?

  • La génétique et l’hérédité : Les risques de développer la maladie sont plus élevés lorsque des membres de la famille directe en ont déjà souffert. De plus certaines maladies héréditaires comptent parmi les facteurs de risque.
  • L’alcool et le tabagisme : Lorsqu’il est consommé, peu importe sous quelle forme, les composantes du tabac entrent en contact avec les cellules de la cavité buccale. Avec le temps, elles peuvent se modifier de façon anormale. Les molécules de l’alcool affectent elles aussi l’équilibre chimique de la bouche, entraînant parfois le développement de lésions précancéreuses ou cancéreuses. Il est à noter que la consommation combinée de ces éléments accroît davantage les risques qui leur sont associés. La limitation de leur consommation constitue d’ailleurs le principal moyen de prévenir les cancers de la cavité buccale.
  • Le VPH : Lorsqu’ils ne sont pas dus à la consommation d’alcool et/ou de tabac ou à des facteurs génétiques, c’est généralement cette ITSS qui est la cause première des cancers de la bouche.
  • L’alimentation : La consommation de vitamines et de minéraux, contenus notamment dans les fruits et les légumes, aide à renforcer les cellules saines. La consommation fréquente de breuvages et d’aliments très chauds peut quant à elle endommager les cellules à long terme.

 

Quel est le rôle de votre dentiste dans la prévention et la détection du cancer de la bouche ?

Le cancer de la bouche a la particularité d’être asymptomatique dans ses premiers stades. Il est donc important de procéder à une identification précoce de la maladie, chose que seul un chirurgien-dentiste est en mesure de faire, notamment lors d’une visite dentaire de routine. Par un examen minutieux des muqueuses et tissus mous de la bouche et par l’usage de l’appareil VELscope, Dre Seica pourra alors identifier des lésions et excroissances suspectes, puis vous conseiller au sujet d’une prise en charge subséquente.

 

Les professionnels de sa clinique dentaire de Blainville sauront ainsi vous accompagner pour favoriser un rétablissement de cette maladie !

Approuvé par Dre Emmanuelle Seica
Dre Seica, souhaite offrir à chaque patient le meilleur de la dentisterie. C’est pour cette raison qu’elle met à jour ses qualifications de façon régulière, tout en s’assurant que toute son équipe utilise les plus récentes technologies disponibles dans le milieu dentaire.
Dre Emmanuelle Seica